Comment bien choisir son miel

choisir_son_miel

Le miel est un aliment fort prisé par les adeptes de la santé et du bien-être. En effet, ses vertus pour l’organisme et son naturel en font un bienfaiteur dans la nutrition quotidienne. Cependant, pour des raisons commerciales, certaines entreprises (non françaises pour la plupart) se permettent de frelater le miel. Face à cet état de fait, comment distinguer le miel pur du miel frelaté ? Ci-après quelques astuces pour faire le bon choix.

Les origines du miel

De toute évidence, la meilleure façon d’avoir du bon miel est d’aller chez un apiculteur. En effet, la fraîcheur du miel au printemps est riche en éléments probiotiques, bénéfiques pour la flore intestinale. Sinon, les magasins d’agriculture biologique vendent également du miel frais. Vérifier la mention « AB » ou « récolté et mis en pot par l’apiculteur » sur le pot de miel.

Les composants du miel

Pour l’achat du miel en magasin, faire appel à l’étiquette. En effet, ce bout de papier contient les ingrédients avec lesquels le miel a été fabriqué. S’il contient des éléments tels que le glucose commercial ou du sirop de mais fort en fructose, cela signifie que le miel n’est pas pur. Prioriser les pots en verre au lieu de ceux en plastiques car ces derniers peuvent altérer la qualité du miel.

Des astuces simples

Pour le miel déjà détenu chez soi, quelques moyens simples permettent de connaître la qualité du miel. Prendre un peu de miel dans une cuillère, la retourner, s’il coule lentement, c’est du miel pur. Plonger un noyau de miel dans l’eau, s’il reste solide, c’est du miel de bonne qualité. Allumé à l’aide d’une allumette, le miel pur flambe et brûle.

Conservé dans un pot opaque à l’abri de la lumière, le miel peut être gardé pendant 2 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *